🔥 -30% DE RÉDUCTION 🔥 LIVRAISON GRATUITE 🔥
Maladies de chiens

Les signes de la maladie de la thyroïde chez les chiens et comment la traiter

LUNDI 28 AOÛT 2023

La maladie thyroïdienne chez le chien est une affection commune qui affecte la glande thyroïde, un organe crucial pour le métabolisme et l’équilibre hormonal dans le corps de l’animal.

Tant l’hypothyroïdie (production insuffisante d’hormones thyroïdiennes) que l’hyperthyroïdie (production excessive d’hormones thyroïdiennes) peuvent affecter la santé et le bien-être des chiens. Avec ce post, vous apprendrez à connaître les signes de maladie thyroïdienne chez les chiens et comment la traiter.

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie chez le chien?

L’hypothyroïdie chez le chien est identifié comme une condition clinique qui se produit lorsqu’il y a une carence en hormones thyroïdiennes dans le corps du chien. Plus précisément, les hormones thyroïdiennes, appelées thyroxine (T4) et triiodothyronine (T3), sont responsables des glandes thyroïdes qui se trouvent dans le cou de nos amis poilus, des deux côtés de la trachée.

Ces hormones jouent un rôle crucial dans le fonctionnement de divers organes, et sont essentiels pour réguler le métabolisme. Par conséquent, lorsque les chiens souffrent d’une carence en hormones, des changements significatifs de leur taux métabolique peuvent être observés.

Quest ce que l hypothyroidie chez le chien

Par exemple, les chiens souffrant d’hypothyroïdie peuvent éprouver une diminution de la fréquence cardiaque, une réduction des capacités mentales et une diminution de la température corporelle. Ce sont tous des indicateurs classiques d’un taux métabolique réduit.

La cause de cette carence hormonale peut être attribuée à plusieurs conditions. Il est souvent le résultat d’une inflammation connue sous le nom de thyroïdite, ou d’une défaillance progressive (atrophie) des glandes thyroïdes.

Dans des situations moins fréquentes, l’hypothyroïdie peut être provoquée par des tumeurs thyroïdiennes. Il est important de reconnaître que l’hypothyroïdie est probablement le trouble endocrinien le plus fréquent chez le chien. Bien qu’elle puisse affecter n’importe quelle race de chien, certaines, comme le Golden Retriever et le Dobermann, sont particulièrement sensibles. Cependant, des soins vétérinaires appropriés et une gestion appropriée peuvent aider à maintenir la qualité de vie d’un chien souffrant d’hypothyroïdie.

Symptômes les plus courants de l’hypothyroïdie chez le chien

La prise de poids et l’obésité sont parmi les plus courantes. La diminution du taux métabolique chez les chiens souffrant d’hypothyroïdie peut déclencher une prise de poids chez environ la moitié de ces animaux. Cette prise de poids peut être aggravée par une diminution de l’activité physique, ce qui entraîne une diminution de la consommation de calories.

Un autre symptôme commun de l’hypothyroïdie est l’alopécie, caractérisée par la perte ou la perte de cheveux dans certaines zones. Les chiens atteints d’hypothyroïdie peuvent présenter des cheveux fins, rugueux et peu brillants. La perte de cheveux se produit généralement dans des domaines tels que les flancs, les cuisses, le cou, les coudes et la queue. Un assombrissement de la peau et une séborrhée peuvent également survenir.

Les hormones thyroïdiennes jouent un rôle crucial dans la croissance des cheveux et la réponse immunitaire. Il est donc fréquent que les zones de perte de cheveux puissent être compliquées par des infections cutanées, appelées pyodermites. Ces infections peuvent également se manifester dans le canal auditif, entraînant une otite chronique, en particulier chez les chiens souffrant d’hypothyroïdie sous-jacente.

Un symptôme supplémentaire est la léthargie. Dans plus de 80% des cas, les chiens souffrant d’hypothyroïdie subissent une réduction de leur activité physique et métabolique, souvent à la recherche de zones chaudes et ensoleillées.

Enfin, les modifications neuromusculaires peuvent également indiquer une hypothyroïdie. Les chiens affectés peuvent présenter des comportements tels que la marche en cercle, montrer un manque de coordination ou une faiblesse musculaire et même souffrir de convulsions. Dans certains cas, en particulier chez les labradors âgés, une paralysie laryngée peut se manifester par une détresse respiratoire aggravée par le stress ou l’exercice.

Traitement et suivi de l’hypothyroïdie chez le chien

Traitement et suivi de l hypothyroidie chez le chien

L’hypothyroïdie chez le chien est une condition médicale traitable, et sa gestion clinique implique souvent l’utilisation d’hormones thyroïdiennes synthétiques. Cette thérapie est administrée une ou deux fois par jour, avec une dose du matin et une dose du soir au début du traitement.

Comme les signes d’hypothyroïdie commencent à diminuer, la dose d’hormone thyroïdienne peut être ajustée à une dose quotidienne unique dans de nombreux cas. Cependant, de nombreux chiens auront besoin de ce médicament à vie pour contenir les symptômes de l’hypothyroïdie.

Il est important de noter que les effets de ce traitement ne sont pas instantanés. L’augmentation des niveaux d’activité et la perte de poids peuvent prendre plusieurs semaines pour être visibles.Les complications cutanées peuvent nécessiter encore plus de temps pour être résolues et peuvent même s’aggraver au début du traitement. Si l’hypothyroïdie a entraîné des troubles neurologiques, ceux -ci peuvent nécessiter 8 à 12 semaines de traitement pour observer des améliorations significatives.

L’excès d’hormone thyroïdienne peut provoquer des symptômes tels que la nervosité, la perte de poids et une augmentation de la consommation d’eau et de la production d’urine. Si ces effets indésirables se produisent, le vétérinaire doit être contacté pour les ajustements posologiques nécessaires.

Une fois le traitement commencé, il est essentiel de surveiller les niveaux d’hormones thyroïdiennes dans le sang du chien, avec la première évaluation environ un ou deux mois après le début du traitement. Une fois la dose thérapeutique stabilisée, les contrôles sanguins doivent être effectués au moins une fois par an, ou plus fréquemment si les symptômes du chien s’aggravent.

Comment devrait être leur alimentation?

Le régime alimentaire est un aspect crucial dans les soins d’un chien souffrant d’hypothyroïdie. Alors que les médicaments sont essentiels pour traiter ce trouble, l'alimentation chien peut jouer un rôle important dans l’amélioration du bien-être de votre animal de compagnie.

Pour commencer, la nourriture que vous donnez à votre chien doit être de haute qualité, donnant la préférence aux protéines d’origine animale. Il n'est pas recommandé de nourrir un animal souffrant d'hypothyroïdie uniquement avec de la croquette pour chien.

Ces protéines sont vitales pour maintenir votre santé et votre énergie. La quantité de glucides et de graisses dans l’alimentation doit être limitée. Ceci est particulièrement important chez les chiens souffrant d’hypothyroïdie, qui ont souvent des difficultés à maintenir leur poids idéal en raison d’un déséquilibre hormonal.

Une réduction de ces macronutriments peut les aider à atteindre et maintenir un poids sain. Dogfy Diet propose des aliments spéciaux pour chiens souffrant d’hypothyroïdie. Notre marque se concentre sur l’alimentation saine pour les chiens; nous offrons également des régimes alimentaires personnalisés.

Les plus lus