🔥 -30% DE RÉDUCTION 🔥 LIVRAISON GRATUITE 🔥
Maladies de chiens

Les signes de la maladie de Parkinson chez les chiens et comment la traiter

LUNDI 29 MAI 2023

La maladie de Parkinson est un trouble neurologique qui affecte principalement les humains. 

Cependant, il peut également se produire chez les chiens, bien qu’il soit moins fréquent. Cette condition affecte le système nerveux central et peut causer des symptômes similaires chez les chiens et les personnes.

Symptômes et signes de la maladie de Parkinson chez le chien

Lorsque nous parlons de la maladie de Parkinson chez les chiens, il est essentiel de garder à l’esprit que, comme chez les personnes, les symptômes peuvent se manifester de différentes façons et à des degrés différents.

Parmi les signes les plus courants qui peuvent alerter sur la présence possible de cette maladie chez votre animal de compagnie, soulignons les suivants.

Rigidité musculaire : Les chiens atteints de Parkinson peuvent ressentir une raideur notable de leurs muscles, ce qui les empêche de se déplacer librement et agilement.

Mouvements involontaires et tremblements : L’un des symptômes les plus caractéristiques de cette maladie sont les tremblements et les mouvements involontaires qui peuvent survenir dans différentes parties du corps de l’animal.

Manque de coordination et perte d’équilibre : Les chiens atteints de Parkinson peuvent avoir des difficultés à maintenir l’équilibre et à coordonner leurs mouvements, ce qui se traduit souvent par des chutes ou des trébuchements fréquents.

La lenteur des mouvements : Un autre symptôme typique de cette maladie est la lenteur dans la réalisation des mouvements, même dans les activités quotidiennes comme marcher ou se lever.

Changements de l’appétit et du poids : La maladie de Parkinson peut également affecter l’appétit des chiens, ce qui peut conduire à une perte de poids notable et des changements dans leurs habitudes alimentaires. Soyez attentif si votre animal n'apprécie plus autant des aliments chien qu'auparavant.

Compte tenu de la variabilité de la présentation des symptômes, il est crucial de prêter attention au comportement et au bien-être de votre animal, car ces signes pourraient être indicatifs de la maladie de Parkinson ou d’autres conditions neurologiques similaires.

Si vous remarquez l’un de ces symptômes chez votre chien, n’hésitez pas à l’emmener chez le vétérinaire pour un diagnostic précis et approprié.

Rappelez-vous qu’un diagnostic précoce est la clé pour traiter efficacement toute maladie.

Dans le cas de la maladie de Parkinson chez le chien, identifier les symptômes à temps peut faire la différence dans le traitement et la qualité de vie de votre animal de compagnie

Par conséquent, être vigilant et agir rapidement face à l’apparition de ces signes est essentiel pour assurer le bien-être de votre compagnon canin.

Diagnostic de la maladie de Parkinson chez le chien

Diagnostic de la maladie de Parkinson chez le chien

Le diagnostic de la maladie de Parkinson chez le chien peut être compliqué, car les symptômes peuvent être similaires à ceux d’autres affections neurologiques.

Le vétérinaire effectuera un examen physique complet et peut demander des tests supplémentaires, tels que des analyses de sang et l’IRM, pour exclure d’autres causes possibles des symptômes.

Une fois que d’autres conditions ont été exclues, le vétérinaire peut diagnostiquer la maladie de Parkinson en fonction des symptômes présents et la réponse du chien au traitement.

Traitement de la maladie de Parkinson chez le chien

En ce qui concerne la maladie de Parkinson chez le chien, il est essentiel de se rappeler que l’approche thérapeutique peut varier en fonction de la gravité des symptômes et de la santé globale de l’animal.

Parmi les différentes alternatives de traitement disponibles, on peut citer:

Prise de médicaments

L’utilisation de médicaments spécifiques peut être d’une grande aide pour contrôler les symptômes associés à la maladie de Parkinson chez les chiens et par conséquent, améliorer leur qualité de vie.

Parmi les médicaments les plus couramment prescrits figurent:

Anticholinergiques

Ces médicaments agissent sur le système nerveux central et peuvent être utiles pour réduire les tremblements et autres mouvements involontaires présents dans la maladie de Parkinson.

Agonistes dopaminergiques

Ces médicaments augmentent les niveaux de dopamine dans le cerveau, ce qui peut aider à améliorer la mobilité et réduire la rigidité musculaire chez les chiens touchés par cette condition.

Autres médicaments

Selon la situation particulière de chaque chien, le vétérinaire peut prescrire d’autres médicaments qui ont une incidence sur le système nerveux central et contribuent à contrôler les symptômes de la maladie.

Thérapies de réadaptation

La mise en œuvre de thérapies physiques et professionnelles peut être très bénéfique pour les chiens atteints de Parkinson, car ils contribuent à:

Soulager la rigidité musculaire

Des exercices et des étirements spécifiques peuvent aider à diminuer la rigidité des muscles et faciliter les mouvements du chien.

Améliorer la coordination et l’équilibre

Les thérapies de réhabilitation peuvent également se concentrer sur l’amélioration de la coordination et de l’équilibre du chien, ce qui est essentiel pour prévenir les chutes et les blessures.

Stimuler l’activité physique

La pratique d’exercices modérés et adaptés aux besoins de chaque chien peut favoriser sa mobilité et son bien-être général.

Soins à domicile et prévention

En plus du traitement médical, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire à la maison pour aider à contrôler les symptômes de la maladie de Parkinson chez votre chien. Ceux-ci peuvent vous aider à obtenir une meilleure qualité de vie.

Fournir un environnement sûr et confortable

Fournir un environnement sur et confortable

Assurez-vous que la zone où vit votre chien est exempte d’obstacles et de dangers pouvant entraîner des chutes ou des blessures. Il est également utile de fournir un lit confortable et accessible afin que vous puissiez vous reposer facilement.

Exercice modéré

Même si votre chien peut avoir des difficultés à se déplacer, il est important de maintenir un niveau d’activité physique adéquat. L’exercice modéré peut aider à maintenir la mobilité et à améliorer l’humeur de votre chien. Parlez à votre vétérinaire du niveau d’exercice approprié pour votre animal.

Stimulation mentale

Fournir des jouets et des activités qui défient l’esprit de votre chien peut aider à garder votre cerveau actif et réduire les symptômes de la maladie de Parkinson.

Contrôle du poids

Un poids sain est crucial pour maintenir la santé globale de votre chien et réduire le stress dans ses articulations et ses muscles. Consultez votre vétérinaire pour connaître le régime alimentaire et le poids idéal pour votre animal de compagnie. Les croquettes pour chien peuvent ne plus être adaptées à son alimentation.

Prévisions et qualité de vie

La maladie de Parkinson chez le chien peut être une maladie chronique et progressive. 

Bien qu’il n’y ait pas de remède, un traitement et des soins appropriés peuvent améliorer considérablement la qualité de vie de votre chien. Le pronostic dépendra de la gravité des symptômes et de la réponse de votre chien au traitement.

Il est essentiel de maintenir une communication ouverte avec votre vétérinaire et de suivre ses recommandations pour prendre soin de votre chien. Avec l’aide appropriée, votre chien peut mener une vie heureuse et active malgré son diagnostic.

Les plus lus